La sécurité des enfants des structures DIPE, au menu d’un forum de l’ANPECTP

Depuis un certain temps, il prévaut une situation qui remet en question la sécurité des enfants, une occasion saisie par l’Agence nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits, interpelée du fait qu’elle gère 121 014 enfants répartis dans les 1436 structures DIPE, pour réfléchir sur la sécurité des enfants dans leurs structures de développement intégré de la petite enfance (DIPE), à travers un forum qui se tient ce jeudi.

« Nous assistons depuis quelques temps à une recrudescence des cas d’enlèvement et de maltraitance des enfants, débouchant pour certains cas à des pertes de vies, entre autres qui repose la question de la sécurité des enfants. Au niveau de l’ANPECTP, nous avons en charge des structures DIPE et qui parle de sécurité ou de bien-être des enfants, parle également de l’environnement dans lequel ces enfants évoluent. Et ces enfants sont aujourd’hui dans les structures de développement intégré de petite enfance, ils sont à l’école, ils sont dans les familles, c’est pour cette raison que nous avons jugé opportun et indispensable d’organiser ce forum avec l’ensemble des acteurs », a indiqué Mme Thérése Faye Diouf, Directrice générale de l’ANPECTP qui revenait sur les raisons qui ont poussé les services de son agence à tenir un tel forum.

A en croire Mme Diouf, « c’est une rencontre d’échange qui va nous permettre de réfléchir sur comment repositionner dans son environnement. D’autant plus que nous accueillons les enfants de les structures, il est normal que nous discutons avec les acteurs concernés sur la question de la sécurité des enfants, de leur prise en charge, quelles sont les stratégies à développer afin de mieux accentuer la sécurité dans les structures DIPE ».

Pour cela, la DG de l’ANPECTP s’est dit confiante dans la mesure où, d’après elle, ils disposent « d’un personnel enseignant très bien formé, un personnel communautaire très dévoué ». Et d’ajouter, « nous serons heureux des recommandations qui ressortiront de ce forum ».

En droite ligne avec l’axe 2 du PSE -capital humain, protection sociale et développement durable-, plusieurs document stratégique ont été élaboré, dans le cadre de la Politique nationale de Développement intégré de la Petite Enfance (PNDIPE) dont le Sénégal dispose depuis 2004, afin de « garantir la protection et le développement de l’enfant ».

Le forum qui a regroupé des enseignants, les animateurs polyvalents, les conseillères familiales, ainsi que leurs partenaires techniques et financiers, sera clôturé, cet après-midi, « par la remise de la 2éme tranche du financement des activités génératrice de revenus aux conseillères familiales, relais communautaires chargées de l’encadrement des couples mère-enfant et du suivi sanitaire et nutritionnel des jeunes enfants dans les structures DIPE, particulièrement la tranche 0-3 ans ».

 

Par mounamak

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com