Coups et blessures volontaires: Pathé Diop bat à mort la prostituée Ma Keita

Au lieu du plaisir qu’il cherchait en louant les services de la prostituée Ma Keita, Pathé Diop a passé une soirée amère. En effet, le résident de la cité Claudel avait démarché la belle de nuit pour une seule éjaculation pour 7000f qu’il lui a payé. Marché conclu, ils sont partis chez elle pour la couchette. Toutefois, lors que le prévenu Pathé Diop a entamé la partie de jambe en l’air avec la Prostituée, cette dernière l’a sommé d’arrêter vu qu’il avait accompli les termes de l’accord qu’ils ont convenu. Refusant catégoriquement de s’exécuter, Pathé Diop avait rétorqué à Ma Keita qu’il n’avait pas encore fini de satisfaire sa libido. C’est ainsi qu’elle lui a exigé de lui remettre la somme de 5000f avant de continuer les rapports sexuels. Énervé du fait qu’il n’avait pas assouvi son désir sexuel après avoir payé ses sous, Pathé Diop l’a battu à mort. N’eut été l’intervention d’un voisin elle allait y rester, car elle avait perdu connaissance lorsqu’elle a été retrouvée.

Conduite à l’hôpital, la blouse blanche lui a délivré un certificat médical faisant état d’une Itt de 21 jours. Plainte déposée par la victime, Pathé Diop a été traîné devant les tribunaux. Hier, face au juges des fragrants délits de Dakar Racky Dème, et en l’absence d’un avocat, le prévenu qui est revenu en détail sur les faits, a expliqué avoir donné juste deux paires de gifles à sa partenaire qui refusait d’obéir.

Justifiant sont acte, il ajoute qu’il était guidé par son instinct. Néanmoins, il a reconnu avoir commis un péché et il a fait amande honorable devant le juge qui l’a savonné. Le procureur demandant l’ application de la loi, a été suivi par le juge qui l’a condamné à 2 mois de prison ferme. Le tribunal a réservé les intérêts civils de Ma Keita qui ne s’était pas présenté à la barre.

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com