Idy avertit Macky: « C’est la dernière fois que nous tolérons qu’un de nos fils soit assassiné »

C’est un Idrissa Seck très en colère qui s’est présenté à la presse ce mercredi au Cyber Campus de Thiès. Le mort de l’étudiant Fallou Sène est pour le leader de Rewmi est « la dernière limite » que le président Macky Sall franchira. « C’est la dernière fois que nous tolérons qu’un de nos fils soit assassiné », a-t-il prévenu.

Selon Idrissa Seck, au statut de « incompétent », de « violeur de la constitution », celui de « sous préfet de la France » et il a cité l’exemple de Tigo qui à son avis aurait été retiré des mains de Wari pour un privé Français, le chef de l’Etat vient d’ajouter celui « d’assassin de nos enfants ». Pour le président du Parti Rewmi, le meurtre du jeune étudiant Mouhamadou Fallou Sène l’a suffisamment prouvé. « C’est la dernière limite », a vigoureusement fustigé Idrissa Seck. Selon qui, Macky Sall a transmis sa peur de quitter le pouvoir aux forces de sécurité qui, en lieu et place de sécuriser les personnes et les biens, se sont transformés en « assassins ».

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com