Crise scolaire: les deux solutions du candidat Samuel Sarr

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la mort de Serigne Fallou Séne (…) et d’autres nombreuses. En mon nom propre et au nom de la coalition qui me soutient, je présente mes condoléances sincères à tous les étudiants du Sénégal plus particulièrement ceux de l’UGB et à la famille éplorée », a fait savoir l’ancien Ministre et candidat à la prochaine présidentielle, Samuel Sarr qui, demandant l’ouverture d’une enquête sérieuse, une exigence et que l’affaire ne finisse pas dans les tiroirs, a par ailleurs fait des propositions quant à une sortie des crises cycliques que connaisse l’université sénégalaise, selon un communiqué reçu.

M. Sarr considérant « la jeunesse d’aujourd’hui sera l’élite de demain » et qu’un pays sans un système éducatif « performant ne peut prétendre à l’émergence économique et sociale », a invité le Chef de l’Etat « à inscrire la question des bourses des étudiants et leur préoccupation en général, au sommet de la hiérarchie des priorités du Gouvernement ».

Et d’ajouter, « les 30 milliards de la DER devraient être réaffectés à la résolution des problèmes de l’école et de l’université, au lieu de servir à des fins électoralistes » et estimer que « notre pays devrait dépasser cette situation qui ternit notre image et l’image de la qualité de l’enseignement ».

Sur ce, il propose d’aider les étudiants « à mettre sur place un système de paiement numérique des bourses. Sa proposition, une plateforme, déjà existante, 2M (my money), qui offre la possibilité d’opérer des paiements anticipés.

« Les bourses des étudiants est une question de sécurité publique qu’il faut prendre en charge avec rigueur », dira-t-il à la fin de son communiqué.

 

Par mounamak

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com