Après la controverse entre l’Unacois et l’Etat sur une hausse probable des prix, la parole aux commerçants

A quelques jours du début du mois de Ramadan, le spectre d’une flambée des prix sur les denrées alimentaires plane sur la conscience de bon nombre de responsables de famille. L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois-Jappo) a révélé mercredi dernier une hausse probable des prix sur plusieurs denrées alimentaires, selon une note qu’elle dit tenir des services douaniers. Une information vite balayée d’un revers de main par le ministère du commerce. Compte tenu de cette controverse, Thieydakar a fait un tour chez les commerçants du Marché de Grand Yoff pour recueillir leur avis. Pour ces derniers, une hausse des prix serait malencontreuse et préjudiciable pour le bon écoulement de leurs produits. Certains mettent en garde l’Etat et menacent même d’aller en grève si toutefois la flambée des prix venait à être confirmée.

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com