Kaolack : Quand Baye Ciss s’incruste dans un activisme politique de mauvais aloi…Par El Hadji Assane Sall*

Le tonitruant  Baye Ciss doit vraiment  changer son disque enrayé, voire éculé et d’accepter de s’aligner à la marche du temps, d’être au diapason. Il doit comprendre que son rythme ne fait plus danser à personne. Récemment, à l’occasion de  la «Ziarra» annuelle dédié à l’illustre  Serigne Alioune Cissé,  l’Ambassadeur  itinéraire.

Mohamed Ndiaye «Rahma», conduisant une forte délégation,  à demander à Cheikh Tidiane Alioune Cissé, Imam de la  grande mosquée de Medina Baye de formuler des prières pour la réussite des ambitieux projets de son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall.  Le responsable politique de l’Alliance Pour la République(APR) à Kaolack qui était en compagnie d’autres souteneurs  du camp présidentiel comme Cheikh Ibrahima Diallo du PJD, Serigne Aliou Dème de «Macky2012», du Maire Mariama Sarr et Guédel Mbodji, était accueilli en héros.

Un fait qui n’a fait que des heureux. Des adeptes de l’activisme politique sournois, des jaloux morbides, ont voulu saboter, voire saborder l’immense travail entrepris par ces vaillants inconditionnels  du Chef de l’Etat. Baye Ciss, pour ne nommer,  doit arrêter son jeu abscons et effectuer sa descente sur le terrain politique .Nous, nous l’attendons de pied ferme. Dieu sait que ce joueur de la météo politique n’était pas présent sur  les lieux au point de demander des prières pour Macky et son gouvernement.

On veut tromper qui ? Voilà une question qui en veut tout son pesant d’or. Aujourd’hui,  nous acceptons qu’un quidam venu on ne sait d’où, vienne saper la dynamique unitaire, perturber l’immense  travail que nous sommes en en train d’abattre pour rendre plus visibles et lisibles les belles réalisations du gouvernement de la République du Sénégal. D’ailleurs, ses agissements irréfléchis sont, juste, une manière de faire monter la pression sur le Président Macky Sall.

Pour dire, son jeu devient clair, flagrant comme un baobab au beau milieu du désert. Qu’il nous montre les images et/ou vidéos  où il suppliait à la famille de Serigne Aliou Cissé de prier pour le Président Sall. Qu’il ait alors le courage d’assumer ses choix et non attendre, la dernière minute, pour jouer à la victimisation. Armé d’honnêteté et de la sincérité demeure un meilleur moyen d’aider le Président Macky dans sa lourde mission de mener notre pays à l’émergence. Le Président Macky a un parti politique et une coalition qui l’a porté au pouvoir.

On ne doit pas se lever un beau jour et s’autoproclamer responsable. Quand l’on veut brûler les étapes politiques, on risque de se fourvoyer. A bon entendeur, salut !

 

*Responsable des jeunes du PJD, coalition Benno Bokk Yaakaar

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com