Déchue, Mimy s’accroche toujours à sa maison de fonction

Il est de tradition légale que toute personne n’occupant plus des charges gouvernementales doit libérer le logement qu’elle occupe. Une disposition qui n’est cependant pas respectée par certains anciens ministres sous l’actuel régime. C’est le cas de Mme Aminata Touré. Cette dernière, depuis son limogeage à la Primature, continue en effet d’occuper sa maison de fonction en plein centre ville. Pourtant Selon SourceA, même son statut d’envoyée spéciale auprès du Président de la République ne lui en donne pas le droit.

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com