Djamil déballe sur Tanor et Niasse

Si au théâtre, il y a « Quatre vieillards dans le vent », il y dans le Macky Deux vieillards le vent : Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng. Si l’on se fie aux révélations de Serigne Mansour Sy Djamil, ces deux-là aiment le pouvoir et se montrent prêts à toutes les forfaitures pour y rester. En effet, le leader de Bes Du Niakk a rappelé des anecdotes croustillantes sur Moustapha Niass et Ousmane Tanor Dieng à propos de la candidature de Benno Siggil Senegaal : « En 2002, tout le monde s’attendait à ce qu’il ait un candidat unique de Benno Siggil Senegaal entre Moustapha Niass et Ousmane Tanor Dieng. Lorsqu’il j’ai dit que je ne vais plus être candidat Tanor m’a appelé pour me demander d’intervenir auprès de Moustapha Niass pour qu’il retire sa candidature», a révélé Serigne Mansour Sy Djamil dans Les Echos. Et Djamil de poursuivre : que Ousmane Tanor Dieng lui avait assuré que s’il venait à être élu président de la République, il ferait de Moustapha Niass le Premier ministre ou le président de l’Assemblée nationale. Mais quand je lui ai fait part de la proposition de Tanor, Niasse s’est braqué en disant ceci: Moi, la seule chose qui m’intéresse c’est la présidence de la république. Il m’a fait une contre proposition en me demandant d’aller dire à Tanor de retirer sa candidature et que s’il est élu, il fera de lui le président de l’assemblée nationale.»

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com