Entretien avec Me Malick Sall: « tous les juristes sérieux savent que Karim Wade ne peut pas être candidat »

Me Malick Sall appelle les partisans du président Macky Sall à bien communiquer. Cet avocat d’affaires, soutien indéfectible de Macky Sall est revenu sur la candidature de Karim Wade pour dire que tous les juristes, même au sein du Pds, savent qu’il ne peut pas être candidat à la prochaine élection présidentielle en raison de sa condamnation.

Entretien…

Comment êtes-vous arrivé dans la politique?

Il faut d’abord préciser que je viens de la société civile. Je n’ai jamais accepté d’intégrer le champ politique. C’est peut-être l’erreur que j’ai commise jusque-là. Parce que comme on le dit, quand tu ne fais pas la politique, elle te fait. J’avais tout le temps été sollicité mais j’ai toujours refusé. Toutefois depuis de mon jeune frère, Macky Sall, au pouvoir, j’ai été obligé de mouiller la chemise. Je l’ai fait parce que c’est un frère mais aussi parce qu’il était dans la dynamique du respect de ses promesses électorales.

Vous croyez sincèrement qu’il a respecté ses engagements?

J’ai remarqué en toute objectivité qu’effectivement, non seulement il avait une vision presque scientifique du développement du Sénégal mais aussi que dans la pratique, il avait les compétences nécessaires pour transformer ses idées en réalités. Il faut se rappeler que c’est un ingénieur de formation. Wade avait même reconnu que Macky Sall était le seul premier ministre qui a réussi à transformer ses idées en réalités. Pour moi Macky Sall n’a pas réussi cette prouesse parce qu’il est plus intelligent que les autres mais tout simplement parce qu’il a la formation adéquate. Ensuite, il y a eu le projet du référendum dans lequel on autorisait les candidatures indépendantes pour lesquelles je me battais depuis des années en compagnie de mes amies. Pour ça aussi il fallait accepter de se battre pour qu’il devienne une loi. Je pensais profondément que cette réforme était utile pour le développement du Sénégal. C’est dans ce cadre que je suis allé au Fouta pour mobiliser les populations et battre campagne. En son temps, l’opposition voulait juste voter contre pour gêner le président et l’empêcher de gouverner. Il y a des gens qui n’ont pas encore accepté l’idée que Macky Sall est président de la République. Parce que dans nos traditions, un chef est toujours vieux,donc avoir un jeune qui dirige, ça pose problème. Dans nos mentalités, il y a beaucoup qui ne sont pas arrivés à dépasser cela. Or, le président Sall veut une mise à niveau du Sénégal par rapport au développement. Je penses qu’il est du devoir de chacun de l’accompagner pour lui permettre d’avoir son second mandat. Il pourra continuer de faire ce qu’il est entrain de faire au bénéfice du peuple sénégalais. C’est la raison pour laquelle je m’engage auprès des populations du Fouta pour leur permettre de s’épanouir sur tous les plans. Mes actions entrent strictement dans ce cadre.

Pourquoi on ne vous voit pas dans les instances de l’Apr?

Organiquement, je ne suis d’aucun parti. Je n’ai pas de carte. Je soutiens juste le président Macky Sall. C’est à ce titre que je me suis engagé auprès des populations en essayant de les aider. lors de la campagne de 2012, j’avais été sollicité dans deux villages où il n’y avait pas d’eau. A titre personnel, je me suis engagé à leur construire des puits. Aujourd’hui, ils sont fonctionnels. Je fais beaucoup dans le social. Nous pensons que c’est bien de parler, mais c’est mieux d’agir. mon créneau c’est le social.Si l’on met à niveau la santé, l’éducation et l’alimentation, le pays est en emergence. Il va se mettre au niveau des pays développés.

Pensez-vous qu’il pourra avoir facilement un second mandat dans un tel contexte?

Ce ne sera pas facile. L’idée d’un mandat facile est révolue au Sénégal, c’est notre niveau de démocratie qui l’exige. Dans l’absolu, si nous étions dans une logique mathématique, il est clair qu’il serait élu sans difficulté, dés le premier tour. Mais ce n’est pas le cas; il s’agit de la gestion des hommes, des égos, des frustrations. Le Sénégal est un pays particulier, extrêmement politique, avec une mentalité bizarre. Nous avons cette mentalité qu’on élit pas mais qu’on sanctionne. Les gens aiment sanctionner, voir tomber.

Y’a-t-il pas lieu d’avoir des craintes par rapport à cette habitude bien sénégalaise?

Nous pensons qu’il faut une bonne communication. Si tout est bien fait, il ne devrait pas avoir de problème. Il est important que des personnes ressources qualifiées puissent aller au-devant des populations pour leur expliquer ce qui a été fait et le pourquoi de ce qui a été fait. Le berger le plus éloigné du pays veut savoir ce qu’on fait de son argent. Le sénégalais n’accepte pas qu’on fasse son bonheur sans lui.

Pensez-vous que c’est ce qui amène des gens à dénoncer le financement du TER, entre autres?

Le prix du TEr ne fait même pas le 1/10 de ce que le sénégalais perd en mobilité urbaine. Avant de dire que quelque chose est coûteux, il faut savoir ce que ce produit est venu régler. Le TER est venu pour donner plus de fluidité à la circulation à la sortie de Dakar. Comment peut-on avoir un aéroport de cette dimension et y aller avec des bouchons. On ne peut pas construire un pays sans infrastructures routières, ferroviaires… Évidemment c’est cher mais ce que ça rapportera vaudra 100 fois plus que ce que ça coûterait, si c’est bien managé.

Karim Wade n’est-il pas le plus grand obstacle à franchir pour Macky Sall en 2019?

Je ne le crois pas. D’ailleurs, on ne doit pas parler ici de Karim Wade. Tous les juristes qui sont autour de lui savent qu’il ne peut pas être candidat. Il n’est même pas inscrit sur les listes électorales. Par conséquent, quelqu’un qui ne peut pas être inscrit sur les listes électorales, comment peut-il être candidat? Nous le savons tous, c’est de la fumisterie. Karim Wade sait qu’il ne peut pas être candidat. Le PDS le sait très bien.

Comment expliquez-vous donc cet emballage du PDS?

C’est dommage qu’il ne lâche pas le morceau. Comme le PDS lui appartient, me Wade donne des ordres de se battre pour que son fils soit président. Wade en tant que juriste sait très bien que son fils ne peut pas être candidat parce qu’il est condamné.

Ca pourrait être le cas pour Khalifa Sall?

S’il est condamné, il est certain qu’il ne pourra pas être candidat.

Mais les gens disent que le juge ne l’a pas annoncé…

Ce n’est pas au juge de la dire. Il n’est pas saisi de ça. Il se limite à savoir s’il est coupable ou non. Nous avons d’excellents juristes pour cette juridiction. On savait qu’on ne jugeait pas n’importe qui. C’est le cas avec Khalifa Sall. Toute la famille judiciaire sait que le président Lamotte « yaaram leu » (est sage, en français). Il n’a jamais été mêlé à quoi que ce soit. C’est un juriste dans la stricte tradition qui fait son droit et rentre chez lui. Quand on choisit un type de ce genre, pour présider une juridiction, ça signifie que le pouvoir est assez intelligent pour ne pas confier certaines décisions à des hommes politiquement trop marqués ou qui trainent des casseroles. Lamotte est d’une intégrité parfaite. Il fera son travail en âme et conscience.

Même avec une intervention?

Ca me surprendrait que qu’un, fusse-t-il ministre, aille voir Lamotte pour une intervention. Au Sénégal, nous avons des juristes de valeur. Mais malheureusement nous passons notre temps à les vilipender. Parce que tout est politisé au Sénégal. Nous avons un pays magnifique mais difficile à gouverner parce que nous sommes tous des présidents, d’entraineurs de football, de rugby, d’imams, les plus beaux et nous connaissons tout.Mais en même temps c’est notre coté ridicule qui est notre force. Parce que c’est un peuple qui croit en lui. Donc nous sommes capables de déplacer des montagnes. A chaque fois  qu’il y a des élections, les étrangers sont toujours agréablement surpris. Le lendemain des résultats, c’est comme s’il n’y avait rien hier. Les gens reprennent le chemin du travail dans le calme et la sérénité. C’est une perspective sénégalaise mais pourvu que ça dure.

 

sources: La Cloche

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com