Un pont entre le Sénégal et la Gambie pour rapprocher les deux pays

Alors que chef de l’Etat sénégalais Macky Sall est dans la capitale gambienne, le pont est en construction entre les deux pays un symbole du rapprochement entre les deux nations.
Un véritable symbole du rapprochement entre les deux Etats alors que le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, est dans la capitale gambienne, Banjul, où il doit prendre part ce mardi 13 mars à la première session de l’année du Conseil présidentiel sénégalo-gambien.

Ce conseil a été instauré il y a un an, lors de la première visite du président gambien Adama Barrow à Dakar. Il doit se réunir tous les six mois, alternativement en Gambie et au Sénégal. Les relations entre les deux pays se sont améliorées depuis que Adama Barrow a été élu président. Le pont entre les deux nations est un donc un symbole de ce rapprochement.

Sa construction sur le fleuve Gambie, longtemps bloquée par l’ancien président gambien Yahya Jammeh, est relancée depuis l’arrivée d’Adama Barrow au pouvoir en janvier 2017. La construction devrait même être achevée d’ici la fin de l’année.
Intérets sociaux et économiques

Ce pont sur le fleuve Gambie est une vieille doléance des Sénégalais qui traversent la Gambie pour se rendre au sud ou au nord. Un pont flambant neuf devrait donc bientôt surplomber ce fleuve.

Après un an de travaux, les têtes de pont sont déjà achevées. Sur les neufs appuis intermédiaires, six sont réalisés. L’ouvrage est considéré comme un lien entre Dakar et Banjul.

Un lien social mais aussi économique pour Abdoulaye Seck : « Cela va effectivement constituer un rapprochement relativement important parce que d’une part vous avez les acteurs économiques qui pourraient se déplacer d’une zone à l’autre de façon relativement rapide avec un coup relativement moindre », estime cet enseignant à l’université Cheikh Anta Diop. « Cela va dans le sens d’une intensification des échanges qui pourraient bénéficier non seulement aux deux économies, mais surtout aller dans le sens d’une amélioration des relations sociales et d’un rapprochement politique. »

Depuis l’arrivée d’Adama Barrow au pouvoir, une nouvelle diplomatie s’installe entre le Sénégal et la Gambie. « Nos deux présidents sont dans la dynamique de matérialiser la notion sénégambienne. Et sur le plan politique, nous pensons que ça va créer un grand rapprochement entre le président gambien et le président Macky Sall », explique Ibrahima Diayté, maire d’une commune rurale en Casamance.

Sur place, les ouvriers sont encore à l’œuvre. Le pont devrait donc être livré dans sept mois. En attendant, un vieux bac assure toujours la traversée des personnes et des marchandises sur le fleuve Gambie.

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com