Mort par accident du motard de Tanor- Délibéré du procès du chauffeur du minibus ce 16 mars

Le conducteur du minibus qui a mortellement fauché le gendarme Massar Diop, motard du cortège du président Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), Ousmane Tanor Dieng, a comparu ce mercredi devant le tribunal de grande instance de Thiès. Placé sous mandat de dépôt depuis le 20 février pour homicide involontaire, Cheikh Mbaye (conducteur du minibus) restera en prison jusqu’au 16 mars avant de connaitre l’issue de son procès suite à une ordonnance de mise en délibéré rendu par le juge ce mercredi.
Au cours de l’audience, l’avocat de la partie civile (la gendarmerie), Me Moustapha Dieng a soulevé une exception d’incompétence invoquant les dispositions de l’article 32 du Code de la Justice militaire. Selon lui, c’est la justice militaire qui est habilité à statuer en cas d’infractions commises sur les militaires. Des arguments que le procureur près le tribunal de grande instance de Thiès a balayé du revers de la main soulignant qu’il s’agit en l’espèce d’homicide involontaire et requiert par conséquent le rejet de cet exception d’incompétence.
Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com