VERS UN PLAN NATIONAL DE HANDICAP

Le Sénégal  va se doter d’un cadre de référence pour mettre en œuvre une politique publique capable d’assumer la pleine participation des personnes handicapées et leur inclusion dans la société.  C’est  dans ce sillage qu’une loi d’orientation sociale a été adoptée le 6 juillet 2010 au Sénégal.

En 2012 le premier décret d’application.  C’est  d’ailleurs  pour  revenir  sur  ce qui a été  déjà  fait  qu’un conseil interministériel a été organisé sur cette loi. Pour  Seydou  Guèye  par ailleurs  porte-parole du  gouvernement, c’est  sur  la base d’un diagnostic précis, que cette loi avait ciblé les problèmes d’accès à la santé, d’appareillage, des questions de l’emploi des personnes vivant avec un handicap, et de l’aménagement du cadre de vie.

Ces questions, a-t-il dit, sont constitutives pour le gouvernement des points de progrès autour desquels  il faut travailler et quelques orientations fortes ont été dégagées.  Aussi, il faudrait,  procéder à l’adoption par un décret du programme de réadaptation à base communautaire qui permet de décliner toute la politique d’inclusion sociale destinée aux personnes vivant avec un handicap.

Il en est de même de l’urgence d’adopter le plan national de handicap qui est doté d’un budget de plus de 40 milliards que le gouvernement devra endosser pour l’inscrire dans le programme d’action prioritaire du plan Sénégal émergent.

 

Facebook Comments