Malika étale sa misère

Diouf. Mais Malika s’est vu refuser à deux reprises le permis de visite, par le juge d’instruction. Pour dénoncer cette «injustice», elle fait face à la presse pour dénoncer “la détention arbitraire de son époux et l’injustice dont elle est victime depuis son arrivée sur le sol sénégalais”.

Dans des propos rapportés par Les Echos dans sa parution de ce samedi, elle défend mordicus que son mari est un patriote. «Assane Diouf est un grand patriote qui a dit tout haut ce que pense tout bas, le peuple sénégalais». Ainsi d’après elle, «l’Etat du Sénégal en complicité avec l’Administration américaine, a tenté de lui interdire le territoire américain, tout juste après avoir déporté Assane Diouf». Mieux, ajoute-t-elle : «j’ai fait l’objet d’une visite qui ne dit pas son nom par les forces de l’ordre».

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com