Vidéo-Année sociale: Me Malick Sall exécute à sa façon la vision du président Macky Sall

La discrétion et l’humilité en bandoulière, il est certainement la parfaite traduction du célèbre adage qui voudrait que la politique soit l’art de gérer les affaires et pas seulement comme conquête et conservation du pouvoir. Il, c’est Me Malick Sall, avocat à la Cour et responsable de l’APR à Matam ou communément appelé l’Homme de social. Dans un entretien accordé à Thieydakar, le natif du Fouta a tracé la voie à suivre à tout homme politique et cadre soucieux du développement économique et social de leur terroir.

Dans l’épanouissement des jeunes

Je suis ni député ni ministre mais en tant que fils de Danthiady donc du terroir je me suis engagé aux cotés des populations. Pendant la campagne législative j’avais promis aux jeunes qui avaient besoin d’équipements pour la pratique de sport, jouer au football. Après la campagne j’ai tenu promesse. Sur 13 villages, chaque village a reçu deux jeux de maillots avec tout l’équipement nécessaire pour que chaque village ait deux équipes… Cela j’ai tenu à le faire et à titre personnel.

Dans l’hydraulique

J’ai été peiné de constater que dans deux des villages aux alentours de Danthiady, il n’y est pas d’eau. Dans ce 21ème siècle que les gens n’aient pas d’eau, ce n’est pas tolérable. Parce que ces gens-là, la seule chose qu’ils demandaient c’était d’avoir de l’eau. Je leur avait dit que pour ça je ne vais pas en parler ni au président ni au ministre. Personnellement j’ai pris la responsabilité pour leur réaliser deux puits.

Landing DIEDHIOU

Facebook Comments