Macky-disparition de khalifs généraux: Cheikh Ibrahima Diallo monte au créneau et tacle les…

Après la disparition du Khalif général des mourides, un article des plus sanguinaires avait été sorti par un site d’information de la place et repris par plusieurs. Quoique les auteurs de ce papier ait été retiré par ses auteurs qui ses sont par ailleurs expliquer, cette publication reste encore à polémique, tellement le titre a touché la sensibilité des sénégalais. Et Cheikh Ibrahima Diallo n’a pas tardé à réagir face à ceux qu’il appelle des faiseurs de troubles.

« On ne peut rien contre la volonté divine. L’arrivée ou la disparition d’un homme ne peut en aucun cas influencer la mort ou la vie de quelqu’un, seul Dieu en décide et les khalifes sont des institutions, des hommes qui passent. Personne, n’a une mainmise sur ce que prépare le Seigneur, donc arrêtez, cet appel à l’obscurantisme méthodique qui ne sert que des intérêts individuels », a-t-il lancé à l’endroit des auteurs de ce texte qu’il juge « sataniques » et qui ne sont mus que par des « intérêts individuels ».

A l’en croire, « si le Prophète (saw), le meilleur des hommes n’a vécu que 63 ans dont 23 ans de service, est parti, cela ne peut échapper aux khalifs, alors même que ces derniers quittent ce bas mondes à des âges beaucoup plus avancés que celui du Prophète (saw) », dit-l.

Et le Cheikh de poursuivre, « les khalifs accèdent au khalifa à des âges très murs  et avec des responsabilités très lourdes, qui peuvent des fois avoir des répercussions sur leur longévité, donc forcément, les changements s’effectuent très souvent et personne ne doit être pris pour responsable si le bon, seul responsable des êtres et des choses, décident de ce qu’Il veut ».

« Arrêtez, de faire des confusions inutiles », a-t-il sèchement lancé, pour conclure, à ces personnes qu’il considère comme des semeurs de troubles.

 

Par mounamak

Facebook Comments