Abdou Mbow sur la sortie de Karim: « Madické Niang doit éclairer la lanterne des Sénégalais »

La polémique sur le séjour de Karim Wade à Doha à la suite de sa libération refait surface. Et cette fois, c’est le concerné lui-même qui a ouvert le bal dans un lettre adressée à la communauté mouride pour présenter ses condoléances suite au rappel à Dieu de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké. Dans sa messie, Wade regrette de n’avoir pas pu se rendre à Touba à sa sortie de prison pour remercier de vive voix le défunt Khalife parce que dit-il: « j’ai été contraint de quitter le pays et forcé à l’exil ».

Cette posture victimaire de l’ex-ministre d’Etat a suscité la rapide réaction du porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République. M. Abdou Mbow, a tenu à édifier l’opinion en ces termes : « Il faut rappeler que Karim Wade a été libéré par grâce présidentielle et pour des raisons humanitaires. Cela, suite à sa demande, à celles de sa famille et de l’émir du Qatar ».

« C’est Karim Wade lui-même qui a choisi librement d‘aller vivre à Doha. S’il y a quelqu’un pour éclairer la lanterne des Sénégalais, c’est bien Me Madické Niang, président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, qui était avec lui à bord de l’avion quand il se rendait au Qatar. L’ex-ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères n’ignore pas que le fils de l’ancien président de la République n’a pas été contrait à l’exil. Je le répète : le président Madické Niang doit éclairer la lanterne des Sénégalais », a ajouté le vice-président à l’Assemblée nationale.

« Le problème qui se pose est que Karim Wade n’a pas le courage de ses ambitions politiques et il n’ose pas le dire aux Sénégalais. Karim Wade ne croit pas au Sénégal et ne respecte pas les Sénégalais. Il méprise ses camarades de parti. Je défie quiconque au Parti démocratique sénégalais d’exhiber des preuves démontrant que Karim Wade a été contraint à l’exil », termine Abdou Mbow.

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com