Macky Sall: Le Senegal œuvre inlassablement au renforcement de la justice

Le chef de L’Etat ambitionne  de consolider  l’Etat de droit. Il l’a fait savoir pendant la cérémonie  de la rentrée solennelle des Cours et Tribunaux. « En choisissant ce thème, j’ai voulu rappeler que l’Etat par ses moyens humains et matériels qui constituent son administration centrale déconcentrée ou décentralisée, a pour mission principale la poursuite de l’intérêt général » s’est-il exprimé.

A l’en croire, l’administration doit se conformer à la règle de droit qui définit et encadre l’action publique. Le Sénégal demeure un pays attaché à l’Etat de droit et œuvre inlassablement au renforcement de la justice ».  En effet, cela est le secret de la cohérence de l’équilibre et de la stabilité de notre Etat, porté par une administration solide et de qualité. « Je reste convaincu que la puissance publique doit être régulée. C’est pourquoi, il me parait nécessaire, en dépit de sa présomption de bonne foi, d’exercer un contrôle de la puissance publique afin qu’elle soit juste et adéquate ».

Cée souci permanent pour un contrôle administratif , évitant la naissance de contentieux devant les juridictions  est   la raison  pour laquelle dans la révision constitutionnelle du 20 mars 2016 la soumission obligatoire au Conseil constitutionnel des lois organiques a été introduit.

Cette innovation avait pour objet d’assurer le contrôle de constitutionalité desdites lois avant leur promulgation mais d’élargir les compétences du Conseil constitutionnel selon le président Sall.

Il a invité le gouvernement à œuvrer davantage la modernisation de l’administration dans le respect des principes intangibles de légalité et de continuité, gage de démocratie et de bonne gouvernance.

Facebook Comments