«France GALL (1947-2017), un torrent d’Amour pour le Sénégal et les Sénégalais», par M. Amadou Bal BA

Isabelle GALL, dite France GALL nous a quitté le dimanche 7 janvier 2018, une artiste pleine d’amour et de compassion pour les Sénégalais. Il faut que le grain meurt : «En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit» dit la Bible. Le nom de France GALL évoque les plus belles heures de la belle variété française, des années 60 à nos jours. Egérie de Gainsbourg, puis muse de Michel Berger, France Gall a aussi inspiré Claude François.

«La première fois que j’ai découvert France Gall, c’est quand elle chantait «Poupée de cire, poupée de son». Je ne la connaissais pas auparavant. J’étais absolument ravie puisque sa voix était charmante et absolument juste. Son timbre et son physique se marient parfaitement. Elle était charismatique et avait une belle image» dit Pétula CLARK. Serge GAINSBOURG avait écrit et composé cette chanson. C’est un air bien connu et d’allure innocente mais qui cachait, en fait, un double sens plus sulfureux. En 1966 sort à la radio la chanson «Les Sucettes». Elle est interprétée par France GALL, qui n’a alors que 18 ans. Le texte a été écrit par Serge GAINSBOURG, qui travaille avec la jeune artiste depuis quelques années. Et celui-ci s’est amusé à dissimuler un contenu érotique dans les paroles, d’apparence anodine. Plus tard, il s’amusera de la crédulité de France GALL. Cette dernière parlera, elle, d’une «humiliation».

Avant, le Rock français était une pâle copie de la musique américaine, Michel BERGER et France GALL ont profondément changé cet état de fait. Michel BERGER compose pour elle plus de 10 tubes : «Musique», «Si Maman si», «Il jouait du piano debout», «Tout pour la musique», «Ella, Ella», pour Ella FITGERALD, «Evidemment» en hommage à Daniel BALAVOINE disparu dans un accident d’hélicoptère sur le Paris-Dakar de janvier 1986. France GALL c’est finalement «Besoin de rien, envie de trop» d’amour pour les autres.

Personnalité hors du commun, sensible, douce et attachante, la divinement belle France GALL avait aussi du caractère. Aussi, son père la surnommait «Le Petit Caporal». En raison de cette plastique et de cette personnalité, Claude FRANCOIS avait chanté pour elle «Belle, Belle, Belle». Cloclo avait également écrit pour elle, après leur séparation, un tube planétaire : «Comme d’habitude». En 1969, Julien CLERC fut conquis par la délicieuse France GALL. Mais c’est avec Michel BERGER, à partir de 1974, qu’elle vivra un amour intense ; ils auront deux enfants (Raphaël et Pauline). Michel BERGER lui écrit, notamment, «La déclaration d’Amour», ainsi que «Star Mania» composée avec Luc PLAMONDON. France GALL avait refait sa vie avec un artiste américano-éthiopien, Bruck DAWIT, un ancien collaborateur artistique de Sting, Prince, les Rolling Stones et Eric Clapton ; elle ne connaît pas l’étroitesse d’esprit de ceux qui ont peur du cosmopolitisme.

France GALL a connu des drames dans sa vie, avec la disparition de Michel BERGER le 22 août 1992, et celle de sa fille, Pauline en 1997. Cependant, face à cette terrible douleur, France GALL, qui avait arrêté le spectacle en 1997, retrouvera la force nécessaire, le 4 novembre 2015, pour monter une comédie musical, «Résiste», en hommage à Michel BERGER. «La vie m’intéresse au plus haut point. Jusqu’à 25 ans, je ne savais pas quoi en faire, mais je n’en comprenais pas vraiment le sens. (…) J’ai vécu de très grandes épreuves, mais j’ai connu aussi des bonheurs absolus. Je me sens riche de tout cela. Ce sont les épreuves qui m’ont construite. (…) Je m’intéresse à l’avenir, car c’est là que j’ai décidé de passer le restant de mes jours» dit France GALL.

Isabelle, Geneviève, Marie, Anne, GALL est née le 9 octobre 1947, à Paris 12ème. Elle a deux frères jumeaux, Patrice et Philippe, et jouait avec eux au football. Son père, originaire de Saint-Fargeau, dans l’Yonne, est un chanteur pour Charles AZNAVOUR, avec une voix de baryton. La chanson «La Mamma» de Charles AZNAVOUR rend hommage à sa grand-mère de France, son grand-père ayant été tué lors de 1ère guerre mondiale. Sa mère, Cécile, dont le père était organiste à la cathédrale de Saint-Etienne d’Auxerre, est une personne protectrice et aimante. Ses parents sont modestes, mais au cœur généreux. La famille passe les vacances à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, non loin des maisons de Pablo PICASSO et de l’Aga KAN. La petite Isabelle est subjuguée par le Negresco de Nice.

A l’approche de Noël 1954, on demande à France GALL de chanter à l’école «Isabelle, si le roi savait cela». Le public est conquis et la vocation de chanteuse est née. Un jour, son père lui fera rencontrer Edith PIATH, à son appartement du boulevard Lannes, à Paris 16ème et la fera assister, dans les coulisses, aux performances de cet artiste hors norme. La petite Isabelle aime aussi les musiques de Pétula CLARK, Claude NOUGARO, Johny HALLYDAY, Dalida, Ray Charles et Count Basie. Elle chante souvent sur la musique d’Ella FITZGERALD. Comme son père collabore avec Charles AZNAVOUR, notre artiste en herbe a rencontré de nombreux musiciens dont Yves MONTAND, Michel LEGRAND et Henri SALVADOR. Elle copie le look de Brigitte BARDOT. La voix de Sylvie VARTAN la fait rêver, même si elle est encore timide et manque d’assurance. Mais le papa est perspicace et lui dit «ne soit pas bête» ; Isabelle finira, à 16 ans, par se lancer dans la chanson avec ce titre, et prendre le nom de France GALL, parce que son papa aime le rugby. Par conséquent, ce jeu de mots sonne bien. France gagne l’Eurovision, en 1965, avec «Poupée de cire, poupée de son».

J’avais cru quels que instants, M. Emmanuel MACRON avait battu Mme Marine LE PEN, aux élections présidentielles de 2017. Mais quand je suis l’actualité en France, j’ai parfois l’impression que cette France républicaine, des droits de l’Homme et du bien-vivre ensemble, est entrain de partir en lambeaux, comme un manteau déchiré, quand on le soulève, dessous, tout n’est que mépris pour les démunis, les étrangers et les Français issus de l’immigration. En revanche, pour les gens de sa caste, on déroule tapis rouge pour les riches ; c’est ça la revanche du nouveau monde contre l’ancien. Que de la nouveauté !

Pourtant, France GALL, qui porte un si joli prénom, avait profondément honoré cette France républicaine d’égalité, de fraternité et de solidarité. Par ailleurs, elle aimait le Sénégal et avait une maison, à N’Gor dans la proche banlieue de Dakar. Un quartier de cette île porte son nom. «On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux» écrit Antoine de SAINT-EXUPERY. «J’ai des mouvements de colère sur le troisième millénaire. Tout casser et tout refaire» dit-elle dans sa chanson «Babacar».
En effet, France GALL était connue, reconnue par les Sénégalais, avait suivi un jeune sénégalais d’où sera tirée cette chanson «Babacar».

J’ai ton coeur qui tape
Qui cogne dans mon corps et dans ma tête
J’ai des images qui s’entêtent.
J’ai des ondes de chaleur et comme des cris de douleur
Qui circulent dans mes veines
Quand je marche dans ma ville j’ai des moments qui défilent
De ton pays d’ailleurs ou tu meurs.
Babacar
Ou es-tu
Ou es-tu? Babacar
Ou es-tu
Ou es-tu?
Je vis avec ton regard depuis le jour de mon départ
Tu grandis dans ma mémoire.
Babacar
Ou es-tu
Ou es-tu? Babacar
Ou es-tu
Ou es-tu?
J’ai des mots qui frappent
Qui sonnent
Et qui font mal comme personne
C’est comme la vie qui s’arrête.
J’ai des mouvements de colère sur le troisième millénaire
Tout casser et tout refaire.
J’ai pas manque de courage
Mais c’était bien trop facile
Te laisser en héritage un exil.
Babacar
Ou es-tu
Ou es-tu?

Monsieur le Président MACRON allez-vous organiser des funérailles nationales, comme pour Johnny, en l’honneur de notre France, symbole d’Amour, de Fraternité et de Solidarité ?

Espérons que le Sénégal aura la décence de donner le nom de France GALL à une avenue ou un établissement prestigieux, et que cette artiste bénéficiera d’une décoration de l’Etat, à titre posthume.

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com