MACKY SALL  déplore la barbarie en Casamance : «  Force  restera à la loi »

Informé, sur  l’agression enregistré  en Casamance  le Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, a immédiatement convoqué le Conseil national de sécurité qui se réunit en ce moment-même au Palais de la République.

Du moins  selon le communiqué du gouvernement rendu public.  Et selon le texte, le Chef de l’Etat a déjà instruit les forces de défense et de sécurité, activement engagées dans cette partie de la Basse Casamance, pour que force reste à la Loi.

Il a également ordonné que les auteurs de cet acte criminel soient recherchés et traduits en justice.

A noter qu’aujourd’hui, 6 janvier 2018, vers 16h30, de paisibles populations de l’Arrondissement de Niaguis, Département de Ziguinchor, parties dans la forêt de Borofaye, ont fait l’objet d’une attaque armée d’une rare barbarie. Cette attaque a malheureusement occasionné la mort de treize (13) jeunes hommes dont dix par balles, deux par armes blanches et un brûlé. L’attaque a également eu pour conséquence sept (7) blessés par balles, dont un blessé grave.

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com