TRÉSOR : Vers  UN PROCESSUS DE CERTIFICATION EN 2018

Le Sénégal va vers la certification au sein des administrations sous sa dépendance du trésor public. Ce,  en 2018 selon le directeur  général du Trésor Cheikh Tidiane Diop.

Il s’agit d’un engagement  à faire certifier d’autres administrations du Trésor en l’occurrence la Direction de la dette publique au cours de l’année 2018 qu’il dit être prêt à prendre.  Il s’exprimait  lors d’un panel sur « Recette du général trésor (RGT) certifiée Iso 9001 version 2015 ».

Selon M. Diop, ce processus touchera également les autres structures du Trésor, l’objectif étant d’arriver à terme à « faire certifier toutes leurs structures et toutes leurs procédures à la grande satisfaction des usagers ».

« Le défi n’était pas de certifier, mais de l’être et de le demeurer, afin de faire en sorte que les autres structures de l’administration générale, de la comptabilité et du Trésor soient certifiées », a-t-il dit.

Il assure que pour l’administration publique sénégalaise en général, la certification « représente une grande fierté, car cela l’inscrit en droite ligne vers les objectifs fixés par les plus hautes autorités », à savoir « placer leurs actions dans la gestion, le résultat et l’amélioration de l’offre des services ».

« Cette certification de la RGT, en plus de nous satisfaire, pour la rigueur de nos processus, l’intégrité et la transparence des processus de notre métier, revêt également un aspect très particulier du point de vue de l’offre et des services du côté de nos usagers », a-t-il fait valoir.

 

Selon lui, les différents segments de de la Direction générale du Trésor ont fait l’objet d’enquêtes de satisfaction client, qui « ont corroboré la qualité de l’offre qu’ils donnent ».

Le receveur général du Trésor, Ndèye Arame Fall Sall, note que le processus de certification « permet d’avoir une culture de la mesure pour aller vers l’amélioration des services ».

 

 

 

 

Facebook Comments