Santé 2017:  »Dengue » histoire de Radiothérapie

L’année 2017 a été, entre autres, ponctuée par la panne de la seule machine de radiothérapie de l’hôpital Aristide Le Dantec, l’épidémie de dengue survenue dans la région de Louga et la loi anti-tabac.
Acquise en 1989, la seule machine de radiothérapie installée au service de cancérologie de l’hôpital Aristide Le Dantec est tombée en panne en janvier, mettant en danger la vie de plusieurs patients atteints de cancer au Sénégal.
En février, le gouvernement promet l’acquisition, dans 6 mois, d’un nouvel appareil de radiothérapie pour l’hôpital Aristide Le Dantec, en vue de remplacer celui tombé en panne. Mais, en attendant l’arrivée de cette machine, l’Etat est obligé de faire soigner les malades au Maroc.
Dans un communiqué, le ministère de la santé annonce que les deux accélérateurs de particules pour le traitement du cancer, commandés par l’Etat du Sénégal, sont arrivés samedi 24 juin à Dakar.
« Deux autres machines sont en cours d’acquisition : une pour l’hôpital le Dantec et une autre pour le privé », soit « un total de quatre machines à installer progressivement d’ici la fin de l’année », souligne le communiqué.
Le 15 juillet, l’Agence pour la couverture maladie universelle perdait son directeur général, Cheikh Aboubacar Sédikh Mbengue, celui-là même qui avait mis sur orbite cette agence chargée de mettre en œuvre l’ambitieux programme du chef de l’Etat qu’est la Couverture maladie universelle (CMU).
 L’on souviendra par ailleurs de 2017 comme d’une année à marquer d’une pierre blanche dans la lutte contre le tabac. La loi anti-tabac est, en effet, entrée dans sa phase active avec, depuis le 26 août, ‘’70% de la face principale des paquets de cigarettes recouverts d’images de maladies causées par la cigarette’’, pour décourager les fumeurs. La nouvelle loi interdit aussi de fumer dans les lieux publics.
Début septembre, un jeu de chaises musicales s’opère à la tête du ministère de la Santé, entre l’ex ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales, Abdoulaye Diouf Sarr, et le Professeur Awa Marie Coll Seck dont le visage a longtemps incarné ce département sous l’ère Macky Sall.
Fin octobre, le ministère de la Santé signale l’apparition, dans la commune de Louga (nord), de 11 nouveaux cas de dengue, une maladie virale transmise par un moustique. Après Dakar et Mbour en 2009, la dengue est signalée dans la région de Louga, plus précisément à Dara Djolof. Au total, 22 cas, tous finalement guéris, ont été notifiés dans cette région.
Le 2 novembre, les gendarmes de Touba annoncent la saisie de deux camions immatriculés en Guinée et dont le chargement, des produits ’’injectables non commercialisables, devait être livré à Touba Alieu.
En réaction, l’antenne de Diourbel de Ordre national des pharmaciens se constitue partie civile.
Des rumeurs faisant état d’une rupture d’anti-cancéreux ont également défrayé la chronique au cours de l’année qui s’achève, marquée également par la grève du SUTSAS en août et l’annonce, par le SAMES, d’une reprise de sa lutte.
Facebook Comments