La Commission et Royaume-Uni s’accordent sur les termes du divorce

La Commission européenne a estimé, ce vendredi 8 décembre, que des « progrès suffisants » avaient été atteints sur les conditions du divorce avec le Royaume-Uni, ouvrant la voie à l’ouverture de la deuxième phase de négociations sur la future relation ; une deuxième phase transitoire qui pourrait durer deux années.

Il revient désormais au Conseil européen, instance qui regroupe les dirigeants des Etats membres, de valider le constat de la Commission, précise un communiqué de l’exécutif européen, qui mène les négociations du Brexit au nom de l’UE à 27.

 

Source RFI

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com