Rapport du département d’Etat américain:  » Des Sénégalaises forcées à se prostituer à Kédougougou »

Une récente étude portant sur la cartographie des daaras de la région de Dakar, réalisée en 2013 par le CNLTP indique un nombre de 30 160 enfants des écoles coraniques effectuant la mendicité forcée dans les rues de la capitale. Sur ce nombre, 91% effectuent cette mendicité des heures durant 1 à 5 heures par jour. Ce constat a été étayé par le rapport 2013-2014 du département d’Etat américain qui a produit une étude globale sur la sous région.

D’après ce rapport, des femmes et des filles sénégalaises sont amenées dans des pays voisins, en Europe et au moyen Orient à des fins de servitude domestique. D’après cette source, « des filles et des femmes sénégalaises sont souvent forcées à se prostituer dans la région d’exploitation aurifère de Kédougou, en plus des femmes et fille originaires du Nigéria de la Cote d’Ivoire, et du Mali »

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *