Quand Babacar Gaye compare les DPG de Dionne et d’Edouard Philippe

Le porte-parole du PDS Babacar Gaye a fait une analyse comparative entre la déclaration de la politique générale des premiers ministres Sénégalais et Français. Après avoir énumérer les termes de référence de la DPG du Pm français Edouard Philippe, Babacar Gaye est d’avis que celle de Boun Abdalla Dionne n’est qu’un inventaire à un an de règne de son Gouvernement.

Voici in extenso son analyse comparative:

« Au plus tard, trois mois après l’entrée en fonction du gouvernement, le Premier ministre expose de manière solennelle devant la représentation nationale, les grands axes du programme qu’il compte exécuter avec les ministres, ses intentions et les principales mesures qu’il s’engage à mettre en oeuvre.

Après sa démission-reconduction,le Premier ministre s’est conformé à cette obligation constitutionnelle alors qu’en France la Déclaration de politique générale n’est qu’un usage républicain, tradition que le Sénégal a reprise dans la Constitution et le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Seulement, la similitude s’arrête là. Mais toutes choses étant égales par ailleurs, comparons.

En effet, dans la DPG de Edouard Philippe qui a duré 1h 6mn, j’ai dénombré 16 références à des chiffres dont 10 qui renvoient à la situation de la France, et 6 qui annoncent des mesures à court et moyen terme:
– 430 nouveaux députés,
– 15000 nouvelles places pour les prisons,
– 80 000 décès par an dus au tabac,
– chaque année le système rejette 100 000 jeunes non qualifiés,
– 40 000 nouveaux bacheliers par an,
– 200 morts par actes terroristes,
– 2% du PIB pour le budget l’armée d’ici 2022
– 250 Euros de plus sur le SMIC par an,
– 8 milliards d’euros de dépenses non financées,
– 2147 Milliards de dettes et
– 42 milliards pour rembourser les intérêts
– déficit public de 6,8%
– baisse de 20 Milliards sur les prélèvements obligatoires,
– baisse de 33 à 25 % de l’impôt sur les sociétés à l’horizon 2022,
– 50 milliards pour la transition énergétique et
– 100% des déchets recyclables en 2025…
Il a fait allusion au Président de la République 3 fois et cité Macron une fois. On objectera qu’il n’est pas un Primus Inter Pares!

Par Contre notre Premier ministre a lu un texte pendant 2h 30mn et employé près de 350 références chiffrées qu’il me serait fastidieux de lister. Je m’en excuse et vous épargne aussi du nombre de fois que “Monsieur le Président de la République, Son Excellence Macky Sall” a été évoqué.

Sous ce rapport, j’en conclus que le Premier Ministre a, comme un détaillant, fait un bilan inventaire à un an de la fin d’un règne et ouvert une campagne électorale prématurée en nous promettant de manière itérative, “Le Sénégal de Tous, un Sénégal pour Tous” qui, en réalité est pour l’instant, “Le Sénégal de FST, un Sénégal pour FCT”.
NB: FST (Faye Sall Timbo) et
FCT (France Chine Turquie) ».

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *