« Le manque de stades aux normes empêche l’organisation d’une Can au Sénégal »

L’organisation d’une coupe d’Afrique de football (CAN) au Sénégal est assujettie à l’existence de stades répondant aux normes internationales a indiqué, mardi, à Dakar, le ministre des Sports, Matar Ba.

« L’indisponibilité de stades répondant aux normes est le facteur principal qui bloque notre ambition d’organiser une CAN », a-t-il fait savoir lors du vote du budget de son département ministériel.

« C’est pour cette raison qu’il est impératif, qu’à côté du stade Léopold Sédar Senghor, qui doit être repris par la coopération chinoise et le stade Lat-Dior de Thiès qui est en voie de finition, de disposer d’autres stades rénovés, avant de se porter candidat à l’organisation d’une coupe d’Afrique », a souligné Matar Ba.

Qui a indiqué qu’une « enveloppe assez substantielle » a été dégagée pour la construction et la réhabilitation des infrastructures, afin de garantir leur conformité avec les normes en vigueur au plan international.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *