Escroquerie au visa : Matar seck recouvre la liberté

En prison depuis le premier décembre dernier, le frère de Comba Gamlo Seck a retrouvé la liberté hier. Toutefois,  Matar Seck, qui était dans les liens de la prévention avec Mansour Fall, le chauffeur de sa mère et  Abdoulaye Diagne un collaborateur de la chanteuse ont recondamné, car ils ont  été reconnus  coupable d’escroquerie au visa. Le tribunal des flagrants délits de Dakar  les a déclarés  coupables et leurs à infligé 3 mois assortis du sursis. Le parquet avait requis trois mois ferme pour eux. Le frère et Manager de la chanteuse et ses Co-prévenues sont accusés d’avoir usurpé l’identité d’autrui pour obtenir un tampon de prolongement de séjour en Italie.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *