Vidéo-Ousmane Sonko au premier ministre : « Vous ne dites pas la vérité aux Sénégalais »

La situation économique du Sénégal a été passée au peigne fin ce mardi à l’Assemblée nationale par l’honorable député Ousmane Sonko. A l’issue de la déclaration de politique générale du premier ministre Mouhamad Boun Abdallah Ndionne basée sur le sceau de: « le Sénégal de tous et le Sénégal pour tous », le leader du Pastef n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour battre en touche les assurances de Boun Abdallah Ndionne sur la situation économique du pays. Pour Sonko le premier ministre et son Gouvernement ne disent pas la vérité aux Sénégalais car soutient-il « la mal-gouvernance et l’endettement chronique sont les mots qui caractérisent le régime de Macky Sall ».

« Monsieur le premier ministre votre gouvernement n’a pas le courage politique de toucher aux vrais goulots notamment la livraison précoce de nos filières à la compétition mondiale à la signature des APE que le Président Macky Sall défend mais surtout cette monnaie qui nous tue, le franc Cfa qui nous rend incompétitif à l’export. Puisque vous êtes alignés sur la France vous ne poserez jamais ce débat. Votre politique d’agrobusiness qui se fonde sur la Nasag (la Nouvelle Alliance pour la Sécurité Alimentaire du G8) n’a pour objectif que la spoliation des terres des paysans.

Votre politique d’infrastructures est inopportune et scandaleuse, je m’en veux pour preuve le TER qui coûte plus de 1200 milliards au lieu de 560 milliards que vous avez annoncé. Tout ça sur fond d’un endettement chronique. La dette croit de 23,5% sur 2018 là où les recettes ne croissent que de 10% surtout dans un environnement de gouvernance sombre et vicieuse. Il n’ya jamais eu autant de scandales dans ce pays et j’ai sursauté quand je vous ai entendu parler sur le pétrole parce que votre gouvernement a livré notre pétrole à ces aventuriers de Frank Timis, qui l’ont vendu à des coûts de milliards sur le marché mondial sans que le Sénégal n’en tire rien.

Monsieur le premier ministre vous ne dite pas la vérité aux sénégalais sur la situation du pays. Depuis quatre mois vous n’exécutez plus le budget car il y a un dépassement sur les ressources extérieures de plus de 200 milliards. Vous faites des décrets d’avance pour des charges qui étaient connues ; la dernière en date, c’est le paiement des salaires des contractuels de la santé. Vous allez faire des rappels d’exercice fiscale 2017 jusqu’à 2018 pour rattraper des recettes et les ramener. Même les ponctions des salaires sur les fonctionnaires obéissent à ce besoin imminent à mobiliser des fonds parce que des chiffres que vous donnez ne sont pas bons.

Votre modèle économique basé sur le statu-quo de la structure de notre économie, un modèle de substitution des exportation, une préférence étrangère en tout, une livraison précoce de nos filières à la compétition mondiale, un endettement chronique, une mal gouvernance endémique ne fera émerger ne serait ce qu’un village du Sénégal mais fera émerger des entreprises et des banques étrangères. On en attendait pas plus d’un Gouvernement dirigé par « Lion » qui dort et d’un premier ministre qui passe tout son temps à danser le mbarass… », a déclaré le député Ousmane Sonko.

Landing DIEDHIOU

Facebook Comments