Macky Sall à Wade : « Nous nous endettons pour construire le développement économique et social du Sénégal « 

« Il faut qu’on arrête de parler comme ça de la dette à tort et à travers », a dit, le chef de l’Etat Macky Sall, en répondant à une question de Baidy Agne sur le remboursement de la manne financière due au secteur privé national après cette polémique soulevée par l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade par rapport à la dette publique du Senegal. « Si l’on considère les critères et les normes de viabilité retenus pour la dette publique au plan international, l’un des deux critères fondamentaux reste le service de la dette sur les recettes budgétaires. Il faut qu’on soit capable de rembourser la dette. Si vous prenez ce ratio nous sommes à 10,9 % et la norme est de 30 %. Où est le débat ? », s’interroge Macky Sall, qui préside le Conseil présidentiel sur la politique économique et sociale.

Pour l’autre critère, dit-il : « le service de la dette extérieure sur les exportations des biens et services est à 20 % alors que nous sommes à 9,1% ». Donc, on ne peut pas passer notre temps à spéculer. D’ailleurs, il précise à l’endroit de l’assistance : « Je ne parle pas de vous. Je parle des gens qui parlent de la dette, des risques de surendettement… Le Sénégal a un risque de surendettement faible. Nous ne nous endettons pas pour faire du fonctionnement, pour payer des salaires ou pour entretenir un Etat dispendieux. Nous nous endettons pour construire le développement économique et social. Comment voulez-vous construire un développement sans dette ? », se demande le chef de l’Etat.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *