Désordre chez les apéristes de Podor

L’Apr de Podor a lancé, hier, le pari de la réélection de Macky Sall en 2019. Mais, ce meeting de Méry, parti pour sceller l’unité des responsables du département, a fini en queue de poisson. C’était le désordre de bout en bout avec des militants déchainés, rivalisant de pancartes et de slogans pour leurs leaders, qui se sont heurtés à des gorilles qui ne voulaient pour rien au monde les laisser approcher leurs organisateurs. Le camp du coordonnateur départemental de l’Apr accuse celui du maire de démette. C’est, semble-t-il, la guerre des tendances entre Abdoulaye Daouda Diallo, organisateur de ce meeting et Abdoulaye Elimane Dia dit ‘’Kaladio’’ qui est passé par là. Même si le maire de démette n’était pas présent au meeting, ses militants se sont illustrés à travers leurs pancartes et slogans. Et au final, les orateurs désignés n’ont pas pu s’exprimer. ADD s’est contenté de féliciter les militants de Podor, Ndioum, Démette, Madina Dathbé, Fanaye entre autre, et a promis la réélection du chef de l’Etat ‘’dès le premier tour’’.

A la fin de ce meeting, le patron des apéristes de Podor entouré de Mbaye Ndiaye, le maire d’Aéré Lao, Mountaga Sy et du président du conseil départemental de Podor. Mamadou Dia a fait face à la presse à Aéré Lao. Ici, il s’est prononcé sur le désordre noté sur le meeting de Mery. « Un meeting, c’est beaucoup de monde. En tant qu’ancien ministre de l’intérieur, je sais que c’est difficile d’assurer l’ordre dans ce genre de manifestation.

Le plus important, c’est la sécurité. Et Dieu merci, il n’y a pas eu de blessés. Il y a eu une bousculade pacque les militants voulait approcher leurs leaders », admet le maire de Boukké Dialloubé. Qui estime par ailleurs que le mouvement Podor Horizon 2019 est un « slogan fédérateur » qui pourrait être démultiplié partout dans le pays. Dans cette dynamiques de massification de l’Apr, Abdoulaye Daouda Diallo a annoncé l’arrivé de l’ancien libéral. « 74% ce n’est pas encore suffisant. Il y’a des responsables que nous voulons avoir. Amadou Kane Diallo a répondu à notre appel et bientôt on pourra se retrouver à Ndioum pour fêter son adhésion à l’Apr », se réjouit-il.

Mbaye Ndiaye quant à lui à mis en garde «  Samba Saytané » qui, selon lui est «  celui qui a essayé de vendre le faux espoir qu’il y avait une alternative au président sall ».

Facebook Comments