La teranga Jam lance ce jeudi

Le Festival Teranga Jam a ete lance ce jeudi au musee Leopold Sedar Senghor. Au menu de cette ceremonie de lancement panel qui a reunit differents acteurs autour du theme » nous avons tout, mais qu’est ce que nous faisons. La diplomatie culturelle et la creation de richesse part et pour les arts ». Une occasion pour Sawalo Cisse realisateur de cinema, le doyen et ancien diplomate Seydina Oumar Sy, Gacirah Diagne de kaay Feec et Gnagna Kone initiatrice du festival de debattre de la question.

Panel
« Nous avons tout, mais qu’est ce que nous en faisons ? La diplomatie culturelle et la création de richesses par et pour les arts ».
Sawalo caisse architecte, réalisateur de cinéma: la terre et les hommes doivent communier. Pour Gacirah Diagne Présidente de l’association Kaay Feec « la richesse est réduite a l’argent si l’on se refere a la definition, mais est ce qu’on se poser si d’autres richesses n’existent pas. On a des comportement culturel qu’il faut changer par rapport au travail. Car c’est sa qui nous freine ». Il y’a des lenteurs et lourdeurs administrative qui peuvent être dépasser facilement avec l’avènement de la technologue a telle indiqué analysant ainsi son expérience en tant que conseillère au ministère de la culture et acteurs de la culture.
Ce festival Teranga Jam va se tenir ces 17 et 18 novembres. Cette premiere edition est placee sous le signe de la cooperation africaine. Au programme sont prevus une conference Internationale dediee aux echanges et collaborations et des showcases.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *