Pôle Urbain de Diamniadio : Cheikh Kanté avoue qu’il y’a des lenteurs…

Le ministre auprès du président de la République en charge du suivi du Plan Sénégal émergent (PSE), Cheikh Kanté a fait, ce mercredi, l’état des lieux des chantiers du pôle urbain de Diamniadio. A cet effet, le ministre Cheikh Kanté a avoué, qu’il y’a des lenteurs administratif liés aux systèmes d’aménagement.

 » L’état d’avancement des travaux est passé de 80% », a indiqué, ce mercredi, le ministre auprès du président de la République en charge du suivi du Plan Sénégal émergent (PSE), Cheikh Kanté. Et d’ajouter : «J’ai voulu consacrer ma première sortie en tant que ministre auprès du président de la République en charge du suivi du PSE au pôle urbain de Diamniadio. Ce pôle urbain est l’un des plus beaux projets du président de la République », avant de reconnaitre que : « Les travaux avancent bien pour le moment, mais aucun système n’est parfait. Il y’a des lenteurs administratifs liés à tous les systèmes d’aménagement, de voirie, mais c’est des problèmes que nous sommes en train de gérer ».

« Et pour la somme investit dans le pole, je ne pourrais pas le dire parce que c’est plusieurs, composantes », a-t-il rechigné. Non sans dire qu’: « il ne peux pas vous dire ici combien de milliards ont été injectés. Et pour le taux d’exécution, je peux dire que c’est à 80%. Je peux vous rassurer que je suis extrêmement satisfait de ce que j’ai vu ».

Du nord au sud, de l’est à ouest, les pays accumulent de plus en plus de populations. En Afrique, le taux d’urbanisation, va même beaucoup plus vite qu’en Europe », a-t-il renseigné, tout en adjoignant que le taux d’urbanisation est passé de : « 15% dans les années 50, et nous sommes aujourd’hui passé à plus de 40%. Et suivant la statistique, de l’OCDE, et même du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), les villes africaines risquent d’être l’épicentre de l’urbanisation mondiale. C’est la raison pour laquelle le concept de smart city c’est-à-dire de ville intelligent, est né. Mais heureusement que le président la République dans sa logique d’anticipation a senti la
nécessité de nous faire passer d’une ville traditionnelle à une ville comme celle de Diamniadio ».

Facebook Comments