Pris pour tentative de vol à la Sicap liberté 3:Le mis en cause prétend être à la recherche d’un repas

Surpris nuitamment dans la maison d’autrui à la Sicap liberté 3, L.Camara ne manqua point d’inspiration pour se tirer d’affaire. Devant le vigile qui l’avait chopé, il soutenait être venu chercher de quoi se nourrir. Un argument pas assez solide pour empêcher son acheminement d’abord à la police, puis au parquet pour tentative de vol.

Se croyant malin, le jeune homme s’introduisait dans la maison, la nuit du 8 au 9 dernier, pendent que le quartier était tombé dans les bras de Morphée, pour y commettre son crime.
Malheureusement pour lui, c’était sans compter sur la vigilance de l’agent de sécurité qui n’a guère faillit à son devoir. Ce dernier, qui, après avoir entendu un bruit, s’était empresser d’aller voir d’où émané ce bruit. A sa grande surprise, un individu se tenait là cacher derrière un arbre pensant être en sécurité.

Interrogé sur la raison de sa présence en ce lieu à une heure pareille, l’homme prétendit d’abord être à la recherche de feuilles d’arbre. Conscient que les carottes était cuites, il tenta ensuite de s’en sortir en expliquant être venu pour trouver de quoi remplir son estomac.

Selon lui, les locataires de cette demeure avaient l’habitude de lui offrir des restes de repas. Et cette nuit-là, ils l’avaient sans doute oublié c’était pour quoi il venait s’approvisionner parce qu’il avait faim. Le vigile n’y crut rien et avisa la police qui ne tarda point à arriver sur les lieux pour le cueillir.

‘’J’ai toqué plusieurs fois à la porte sans réponse. C’est là que je suis rentré en saluant, mais comme personne ne répondait, je suis retourné sur mes pas et c’est là que j’ai été interpellé. Mais sachez que je ne suis pas un voleur’’, déclara-t-il pour sa défense devant les enquêteurs du commissariat de Dieuppeul, tout en reconnaissant qu’il a eu tort de s’introduire dans la propriété sans l’accord des proprios.

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie