New Delhi (Inde): Une vieille femme de 72 ans accouche d’un bébé par insémination artificielle

Une femme indienne de 70 peut être 72 ans car ses papier son imprécis accouche d’un garçon. Marié depuis 46 ans, le couple indien essayé d’avoir un bébé.

Mais aujourd’hui, il est là le bébé Arman se porte vraiment bien. Sa mère est tombée enceinte 20 ans après sa ménopause à la troisième tentative d’insémination artificielle.

Et d’après son mari Mohinder Singh, un vieux de 79 ans : « seul Dieu pouvait nous donner un enfant, tout dépend de sa volonté. Nous avons entendu parler d’un institut à la télévision, et nous avons tenté cette chance ».

Cependant, la clinique en question, avait déjà défrayé la chronique en 2012. A l’époque, une femme de 66 ans avait accouché là-bas des triplés toujours par insémination artificielle. Et selon le docteur Anurag Bishnol, le même médecin qui avait pris en charge toutes les deux vieilles mamans : « mon unique objectif est de m’occuper de toutes ces femmes ».

Une vision que les populations indiennes n’ont pas du tout partagée. Et selon un citoyen interrogé : « je ne pense pas qu’après une certaine limite d’âge il fallait interférer avec la nature. Et ceux qu’ils le font, je ne crois pas que c’est correcte ».

Et pour Nicolas Chateauneuve : « une autre femme indienne de 70 ans Ankari Panouwa avait battu le record quand elle avait des jumeaux. Et en Inde on impose pas de limite d’âge à l’accès à la procréation médicalement assistée».

Et en Europe, il y’a des pays qui limite la procréation médicalement assistée à l’âge de 49 ans et c’est l’exemple de la France.

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie