Système de pillage des ressources de AIBD : Les sociétés écrans qui devaient sucer…

Daport, Afriport, Dacrow, Blackpearl, Metinvest sont tous sur la trace des Grands Ducs de Luxembourg. Ces sociétés écrans qui captaient toutes les ressources de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) ont été montées à 5605,2 kilomètres de Diass, au Luxembourg. Ce, grâce à un système nébuleux mis en place par un clan qui avait entamé ce qui risquait d’être le braquage du siècle.

Selon nos confrères du journal « Libération », c’est à 63 heures de vol de Diass, que les jalons de ce pillage ont été posés par des proches de Karim Wade qui se cachaient derrière des sociétés offshores administrées par le même cabinet. C’est le cas de Daport qui devait gérer AIBD sans débourser un sou. Daport n’est d’ailleurs qu’une coquille vide puisque contrôlée par Afriport Sa.

Dans la foulée, Christian Bühlmann, expert-comptable, né à Etterbeek (Belgigique), qui est déjà intervenu dans la création de Met-Invest, est nommé administrateur tout comme son collègue Alexandre Taskiran, expert-comptable, né à Karaman et Jean-Bernard Zeimet, reviseur d’entreprises, né à Luxembourg, le 5 mars 1953, demeurant professionnellement à L-2730 Luxembourg 67, rue Michel Welter. La société anonyme Trustconsult Luxembourg Sa, contrôlée par Bühlmann est désignée commissaire au compte alors que le siège de Afriport est établi à L-2730 Luxembourg, 67, rue Michel Welter. C’est-à-dire la même adresse que le cabinet Trustconsult.

Ce premier pas franchi, il faillait maintenant faire entrer les dirigeants de la société allemande Fraport dans le capital pour donner un semblant de sérieux à Afriport qui n’est qu’une société créée spécialement pour pomper les futures ressources de AIBD.

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie