Pénurie d’eau à Touba: Serigne Abdou Lahad Mbacké Ndoulo évoque le fiasco et propose des solutions d’ordre structurel

 » Le magal de Touba a été cette année un fiasco regrettable parce que l’eau a terriblement manqué dans tous les quartiers de Touba et même à Mbacké. Plusieurs pèlerins ont été obligés de se payer l’eau minérale pour prendre leurs bains et pour boire. Quand j’entends des autorités dire que l’édition 2017 a été un réel succès, je tombe des nues parce que rien de ce qui est dit ne concorde avec les réalités du terrain  », telle est la déclaration deSerigne Abdou Lahad Mbacké Ndoulo lors d’un point de presse qu’il tenait ce matin au quartier Mboussobé de Mbacké.

Malgré son statut  de chef religieux et responsable politique Apériste, le jeune marabout à trouver opportun de rappeler au gouvernement, ses manquements, au lendemain du Grand Magal de Touba.

Celui qui dit craindre pour l’avenir politique du Président de la République dira,  » si nous n’avons presque jamais gagné à Touba, c’est parce que les populations se sont toujours senties oubliées. Elles peinent à avoir de l’électricité, de l’eau et elles ont les maisons inondées pendant l’hivernage. Comment peuvent-elles croire à ce qu’on leur dit par rapport aux réalisations de l’État dans la cité religieuse quand elles souffrent le martyr au quotidien?  »

Et le leader de  » And Fallaat Macky Sall en 2019 de préconiser « des  solutions d’ordre structurel ».  » Juste avant le magal, l’État a injecté 550 millions pour la réparation de forages et cela n’a guère servi à grand chose. Il faut des solutions définitives. Une vingtaine ou une trentaine de forages ne suffisent pas  », a-t-il expliqué.

Le chef religieux qui dit craindre que cet  » échec se déteigne gravement  sur la présidentielle de 2019″, a appelé l’Etat à « construire plusieurs autres forages et mettre en place un réseau hydraulique performant. Sans quoi, l’année prochaine, les mêmes causes auront les mêmes effets!  »

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com