Khalifa, Karim et autres opposants emprisonnés, ces Hann, Sall et Faye protégés par le Macky

Alors que des opposants croupissent en prison pour des affaires similaires ou parfois même beaucoup moins graves, des pontes du pouvoir, malgré que leurs noms soient mêlés à des affaires douteuses ne se sentent aucunement inquiétées et parfois même bénéficient des largesses du Président de la République. Deux poids, deux mesures, pourquoi ces responsables sont intouchables…?

Hann du COUD,  Moussa Diop de Dakar Dem Dikk,  Ciré Dia de La Poste, Pape Khaly Niang de l’Agence de Sécurité de Proximité, Momath Ba de l’APROSI et  Ibrahima Ndiaye de l’AGEROUTE,  entre plusieurs autres, ont été évoqués dans des rapports (OFNAC, ARMP) qui révèlent des pratiques graves.

Un scandale de détournement a empesté le Ministère de l’Assainissement et de l’Hydraulique. L’affaire a vite été étouffée. Et Macky cible Khalifa qui aurait dérobé la Caisse d’avance de la Mairie de Dakar.  Or, le Rapport de l’IGE aurait cramponné des scandales dans la gestion d’Aliou Sall, Maire-APR de Guédiawaye, de Mansour Faye Maire-APR de Saint-Louis, d’Abdoulaye Thimbo, Maire-APR de Pikine, respectivement petit-frère, beau-frère et oncle de Macky Sall.

Mais ils sont à l’abri comme sont à l’abri tous ces pickpockets de finances publiques dont la seule apologie est d’être des responsables politiques APR.  Le plus décrié parmi eux, à part les parents du Président,  est Hann, Cheikh Oumar Hann du COUD. Sa gestion scandaleuse révélée par l’OFNAC a révolté les contribuables sénégalais. Mais elle n’a connu aucune suite amenant Cheikh Bamba Dièye a déclaré que les plus grands voleurs sont de l’APR. Le parti pris lui donne raisons car tous les Hann du Macky sont à l’abri !

Des pickpockets habillés en Marron-Beige

Les Sénégalais ont élu Macky Sall pour sanctionner la prédation des Finances d’un régime libéral dans lequel il a bénéficié d’immenses générosités et sinécures. Mais l’ancien Président de l’Assemblée nationale qu’il fut et  qui voulait entendre Karim sur l’usage de fonds budgétaires a tout oublié. Il est Président de la République. Il a la totalité des Pouvoirs. Mais son régime est devenu un Macky qui couvre. Des violateurs de normes codifiées y commettent des forfaitures de gouvernance,  négation de toute sobriété et de toute vertu.

Des boucaniers en mitre, des filous en col blanc, des prédateurs en arrogants et des maroufles de la gouvernance infectent fatalement le Macky, un Macky où des abus semblent être restaurés au profit des félons et des filous. Et c’est dommage ! L’intelligence politique est déficitaire du côté de l’Avenue Roume, ce boulevard empuanti par d’abjects conspirateurs qui fomentent un « complot d’Etat » sans être capable de rehausser leur petitesse.

 

La Rédaction pour ThieyDakar

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie