Aéroport international Blaise Diagne, « toutes les mesures sont au top pour faire face aux menaces terroristes… »

Il était hier, dimanche, l’invité, du journaliste Mamadou Ibra Kane dans son émission « Les Affaires de la Cité »sur Tfm, le directeur général du nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass s’en est allé à cœur ouvert.

Une excellente occasion pour Abdoulaye Mbodj de revenir sur le quiproco causé par la rumeur à propos de la bagatelle que le bijou a coûté au contribuable sénégalais.
Loin des 500 milliards annoncés par certains, M. Mbodj a précisé que le coût global de l’aéroport est fixé à 407 milliards FCfa, dont, « 303 milliards constituent le coût des installations proprement dites et que le reste a trait à d’autres dépenses qui n’épargnent pas le remboursement de la dette payable au plus tard en 2024″, toujours selon lui.

« Le Sénégal sait gérer des aéroports. Raison pour laquelle la base de réparation de la défunte Air Afrique se trouvait à Dakar », a répondu le directeur général de l’Aibd qui a par ailleurs précisé que l’aéroport pourra accueillir 3 millions de voyageurs contrairement à Léopold Sédar Senghor qui avait une capacité d’accueil de 2 millions.

Soulignant que la part belle sera faite aux nationaux, avec une présence étrangère estimée à 15 %, M. Mbodj a informé qu’ »une clause prévoit, tous les trois ans, de revoir le contrat entre l’Etat du Sénégal et le gestionnaire de l’Aéroport international Blaise Diagne ».
Question importante dans le contexte actuel mondial, le représentant de la Gendarmerie, interpelé sur la question de sécurité du tout nouveau bijou, a répondu sans entrer dans les détails, que  » toutes les dispositions quant à la sécurité des lieux face aux menaces terroriste ont été prises ».

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie