Renouvellement du Bureau de la Gare Routière « Nioro » : Kaolack retient son souffle

Le Saloum retient son souffle à quelques heures de l’assemblée générale extraordinaire qui procédera à l’élection du tout nouveau président du regroupement des chauffeurs de ladite gare.

A Kaolack la tension est vive, les enjeux énormes. Il est 12heures, le soleil darde ses rayons chauds sur la capitale du saloum. Sur les lieux déjà les camps se dessinent à travers les véhicules, sur les uns des posters du président sortants et candidat à sa propre succession Pape Babacar Ndour y sont soigneusement scotchés,sur les autres c’est des tissus rouges qui y sont noués en signe de contestation sur la gestion de l’équipe sortante et du processus électoral.

Comme à une élection présidentielle, partout c’est le même débat même si la victoire de Pape Babacar Ndour est certaine. D’ailleurs même ses adversaires reconnaissent que ce scrutin est favorable à l’homme qui a eu à diriger le garage de Nioro depuis 13 ans.

Faut-il rappeler que ces élections comptent 5 prétendants officiels avec 3400 électeurs inscrits pour 11 bureaux de vote. Elles verront la participation d’électeurs venus de divers horizons.

Par ailleurs 5 candidats de, l’opposition de la coalition « Gueum sa Bopp » ont vus leurs candidatures rejetées pour des dossiers incomplets affirme le Vieux Elhadji Pape Yéro Samb, responsable de l’intersyndicale des transports routiers de la région, chargé de l’organisation de ses renouvellements.

Ces derniers sous la houlette d’Abdoulaye Thiam seront bien au CDEPS de Kaolack juste pour assister au bilan qui sera dressé par le Président sortant et après ils informent qu’ils quitteront la salle car pour eux cette élection n’est que de la poudre aux yeux des saloums-saloums.

La Rédaction

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie