Un déficient mental s’éventre publiquement à Wakhinane-Nimzatt

Triste et émouvant ce qui s’est passé à Wakhinane-Nimzatt dans la banlieue dakaroise. Où, un déficient mental, rapporte Les Echos, sans préciser la date, s’est éventré avec un couteau. Ce, sous les yeux des membres de sa famille.

Une scène assez horrible qui survient quelques jours seulement après que le monde entier a fini de célébrer la Journée mondiale de la santé mentale (10 octobre passé).

Âgé de 30 ans, la victime a, ainsi, décidé, à l’aide d’un couteau, de mettre fin à ses jours. Sa famille soutient que le jeune défunt souffrait d’hallucination et suivait un traitement à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye.

La Police qui, a été interpellée, a, après constat, évoqué un meurtre déguisé en attendant la suite de l’enquête.

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie