Wade à Coumba Gawlo: « ce que je regrette… »

C’est devenu presque une chanson chez Wade. Chaque fois qu’il rencontre la chanteuse Coumba Gawlo Seck, l’ancien chef de l’État ne manque pas de regretter de n’avoir rien fait pour elle quand il était au pouvoir.

Il a remis le disque hier, mercredi 11 octobre, lorsqu’il s’est rendu chez la chanteuse pour lui présenter ses condoléances suite au décès de son père, Laye Bamba Seck. Avec cette précision soulignée par L’Observateur, qui a rapporté les propos de Wade : «La volonté était là.»

Pour Coumba Gawlo, l’important est ailleurs. «C’est la troisième fois qu’il dit qu’il n’a rien fait pour moi, dit-elle. La première, c’était à Paris, quand il venait de quitter le pouvoir et que j’étais allée lui rendre visite. J’en avais pleuré et l’avais supplié de ne plus le dire. Je me considère comme sa deuxième file, après Sindjély. Et être la fille de Wade vaut mieux que des milliards.»

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *