Affaire Yavuz Selim : Macky Sall passe aux aveux

Le chef de l’état s’est prononcé pour la première fois sur l’affaire du groupe scolaire Yavuz Selim.

En marge de l’inauguration de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation, le président de la République qui s’est réjoui de pouvoir s’expliquer pour la première fois sur cette affaire est plutôt passé aux aveux et a clairement indiqué que c’est l’Etat turc qui a réclamé la fermeture des établissements Yavuz Selim.

E.D

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie