Yavuz Selim dans l’impasse : L’administration provisoire rejetée

La rencontre entre le Gouvernement et l’Administration du groupe scolaire Yavuz Selim S.A a accouché d’une souris.

Les deux parties ne parlent jusque-là pas le même langage. L’administration provisoire proposée par le Gouvernement a été rejetée. Il n’y a même pas eu de discussions sérieuses selon le Président du Conseil d’administration de l’établissement Madiambal Diagne, « la réunion n’a pas durée trois minutes ».

Selon lui, « s’il y’a une dynamique de trouver un compromis les deux parties doivent lâcher du lest. Nous avions accepté de proposer au Gouvernement la Sénégalisation à 100% de toutes les parts de l’entreprise de ce groupe S.A pour que les enseignements puissent reprendre et que la quiétude revienne à l’école, auprès des parents et des élèves. Nous avons fait appel à des investisseurs qui ont accepté de venir dans ce projet avec un projet éducatif », explique le Pca du Groupe qui, face au refus du Gouvernement, parle de dictât de la Turquie.

Ainsi plus de 4000 élèves de cet établissement risquent de connaitre une année blanche.

« Nous allons nous battre par les voies de droit et on verra ce que la justice décidera » dira Madiambal Diagne.

A noter que le conseil d’administration et la direction Générale du Groupe font face à la presse cet après-midi au collège Bosphore à 15 heures.

E.D

Facebook Comments
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com