Queen B devant les tribunaux à cause de sa Fille

Désireuse de mettre sa fille dans le Business, la star Beyoncé a décidé de mettre le nom de sa fille quelques part selon me magazine américain Daily Mail.

En Effet, elle aimerait l’exploiter pour la vente des produits cosmétiques, produits électroniques, livres, tasses, sacs accessoires pour cheveux entre autres.

Seulement une entreprise événementielle nommée Blue Ivy Events, créée en 2009 soit trois ans avant la naissance de la petite, porte déjà ce nom.

Ce n’est donc pas pour plaire à Madame Carter qui a intenté un procès à cette société pour qu’elle renonce à ce nom dans les plus bref délais. Les dirigeants, quant à eux, ne veulent pas laisser tomber, car selon eux, la Queen B ne veut pas commercialiser le nom de sa fille mais elle veut simplement empêcher d’autres de s’en servir.

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie