Lilian Thuram : « Est-ce qu’il serait normal que l’euro soit fabriqué en Chine ? »

L’ex footballeur international guadeloupéen Lilian Thuram a prit position dans le débat sur le Franc CFA.

Invité de l’émission « Le Débat BBC Afrique- Africa n°1 Paris » le vendredi 6 octobre 2017, l’ancien international français de Football et champion du monde 1998 Lilian Thuram s’est exprimé sur la question du franc CFA, mise sur le devant de la scène par l’ONG Urgences Panafricanistes depuis le début de l’année. Connu pour son engagement relatif pour l’égalité, l’immigration et le racisme, notamment à travers sa fondation, l’ancien footballeur de 45 ans a déclaré :

« Moi je suis Français comme je le dis, est-ce que, ce serait normal que l’euro soit fabriqué en Chine ? Je suis sûr que beaucoup de Français ne seraient pas d’accord. Est-ce que ce serait normal qu’une certaine somme de la France soit déposée dans une banque en Chine? Et que ce soit la Chine qui décide ce que le pays peut dépenser ou pas ? C’est un questionnement nécessaire… »

Avec cette remise en question du franc de la Communauté Financière en Afrique, Lilian Thuram rejoint la liste toujours grandissante des personnalités publiques qui soutiennent, plus ou moins explicitement, la vague de contestation populaire en faveur d’une réelle souveraineté monétaire pour l’Afrique.

Des célébrités telles que le chanteur Alpha Blondy, le cinéaste Sylvestre Amoussou, l’animateur Claudy Siar avaient déjà manifesté leur soutien à cette cause. Sans compter des soutiens politiques tels qu’Idriss Déby le président tchadien.

Rappelons que les 14 pays de la zone franc doivent obligatoirement déposer 50 % de leurs réserves de change auprès du Trésor public français. Près de 14,3 milliards d’euros africains étaient en dépôt dans le service de l’État français rattaché au ministère des Finances.

Facebook Comments

Articles de la même Catégorie